28 avril 2014

La descente de Josef Mauder



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 25 mai 1933


Le 10 mai 1933, à Berlin, les nazis organisèrent un autodafé pour purifier l’âme allemande de tous les livres qui la dénaturaient, à commencer par ceux des auteurs juifs.
http://plusoumoinstrente.blogspot.fr/2013/05/il-y-quatre-vingts-ans.html
Le 25 mai 1933, dans le Fliegende Blätter, Josef Mauder parle d’amour et poursuit sa route enchantée, comme si de rien n’était.


Josef Mauder, Fliegende Blätter, 15 juillet 1933


Et… après son adhésion à la chambre des arts du Reich sans quoi il n’aurait pu poursuivre sa carrière, tout en conservant sa veine aimable, charmante, sympathique, adorable, gentille, primesautière, apparemment apolitique, il s’adonne aussi au dessin politique à la solde de la propagande nazie, comme en témoigne le dessin ci-dessous, publié le 23 septembre 1943, et pioché au hasard.


Josef Mauder, Fliegende Blätter, 23 septembre 1943



Sa collaboration au Fliegende Blätter s’acheva le 28 septembre 1944 quand le magazine cessa de paraître, occupant même son ultime page. 


Josef Mauder, Fliegende Blätter, 28 septembre 1944


n° 371

25 avril 2014

Sepp aux sports d’hiver



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 19 janvier 1933


Alors qu’Hitler était nommé chancelier le 20 janvier 1933, qu’il remportait les élections législatives du 5 mars, une semaine après l’incendie du Reichtag, et proclamait le IIIe Reich le 20 mars, le Fliegende Blätter était aux sports d’hiver dans les Alpes bavaroises derrière Josef « Sepp » Mauder, le plus sportif de ses dessinateurs.
Nous verrons dans une prochaine page si Josef Mauder garda cette légèreté d’esprit sous le joug nazi.


Josef Mauder, Fliegende Blätter, 16 février 1933

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 16 février 1933

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 16 mars 1933

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 23 mars 1933


n°370

23 avril 2014

Sepp, 1932



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 21 janvier 1932



Alors que la violence politique atteignait son paroxysme pour aboutir quelques mois plus tard à l’arrivée d’Hitler au pouvoir, le Fliegende Blätter gardait sa ligne éditoriale empreinte d’une imperturbable bonne humeur. Sepp Mauder représente parfaitement cet apolitisme apparent, comme Emmerich Huber, Fritz Wolff et Fred Knab dans Ulk, ou Hans Kossatz dans Der Wahre Jacob, mais ceux-ci, de couleur sociale-démocrate, publiaient aussi des dessins résolument engagés, avec d’autres plumes.



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 3 mars 1932

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 17 mars 1932

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 26 mai 1932

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 30 juin 1932

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 18 août 1932

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 6 octobre 1932


n°369

21 avril 2014

Sepp, 1931



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 23 avril 1931

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 29 mai 1931

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 18 juin 1931

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 25 juin1931

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 16 juillet 1931

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 3 décembre 1931

Déjà Mauder : http://plusoumoinstrente.blogspot.fr/search/label/Josef%20Mauder


n° 368


19 avril 2014

Sepp



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 24 janvier 1929



Josef « Sepp » Mauder, né à Munich en 1884, jouait passionnément au football au Bayern de Munich (certes dans les équipes secondaires) et dessinait pour le Fliegende Blätter (dans l’équipe première) où il débuta en 1929 (après une longue collaboration au Meggendorfer Blätter, dès 1905, lequel fusionna avec le Fliegende) et, dépassant l’épreuve de 1933, il y publia jusqu’en 1943, avec une extrême prolixité.
http://plusoumoinstrente.blogspot.fr/2014/04/entree-en-matiere.html


Josef Mauder, Fliegende Blätter, 1er août 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 8 août 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 19 septembre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 10 octobre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 15 octobre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 24 octobre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 7 novembre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 7 novembre 1929

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 21 novembre 1929



n° 367

17 avril 2014

Karl Holtz dans le Fliegende Blätter



Karl Holtz, Fliegende Blätter, 24 juillet 1934


Karl Holtz, Fliegende Blätter, 11 octobre 1934



Avant son interdiction de publier dans la presse et après la fermeture contrainte du Wahre Jacob, Karl Holtz publia en 1934 deux dessins dans le Fliegende Blätter
Deux autres dessins, de petit format, y seront publiés en avril et juin 1940, alors qu’il était incorporé dans la Wehrmacht. 


Karl Holtz, Fliegende Blätter, 11 avril 1940

Karl Holtz, Fliegende Blätter, 20 juin 1940


n° 366

15 avril 2014

Entrée en matière



Josef Mauder, Fliegende Blätter, 2 janvier 1930


En 1930, le Fliegender Blätter est déjà largement octogénaire (il sera centenaire, mais tout juste car ce fut en 1944 !). Ses grandes heures sont derrière lui mais il garde quelques beaux restes comme cette entrée en matière voudrait le montrer. 



Karl Stirner, Fliegende Blätter, 30 janvier 1930

Martin Claus, Fliegende Blätter, 6 mars 1930

Martin Claus, Fliegende Blätter, 13 mars 1930

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 27 mars 1930

Josef Mauder, Fliegende Blätter, 3 avril 1930

Eugen Kirchner, Fliegende Blätter, 15 mai 1930

Eugen Croissant, Fliegende Blätter, 31 juillet 1930

Eugen Kirchner, Fliegende Blätter, 21 août 1930

Josef  Mauder, Fliegende Blätter, 20 novembre 1930


n° 365