18 septembre 2015

Jean Zay



Sortie d’un conseil des Ministres, 1938



Mercredi 6 décembre 1940
Ce soir, à 6 heures, le capitaine commandant la prison militaire de Clermont-Ferrand — excellent homme, officier de réserve, épicier en gros dans le civil et assez confus des fonctions inattendues qu’il assume provisoirement — pénètre dans la cellule que j’occupe depuis près de quatre mois et m’annonce :
—  « Vous partez cette nuit à Marseille. Je viens de recevoir l’ordre.
— Pour Marseille ?… Et de là ?
— De là ? Je ne sais pas… »




paru dans Gringoire, 
 « Le négrite juif Jean Zay » pour Céline. 



Départ dune colonie de vacances, 1937


n°477


5 commentaires:

  1. Thank you for giving posts and articles were very amazing. I really liked as a part of the article. With a nice and interesting topics. Has helped a lot of people who do not challenge things people should know. You need more publicize this because many people. Who know about it very few people know this. Success for you....!!!

    RépondreSupprimer