28 avril 2013

Herbert Marxen



Le prince de Galles pour lunification de la mode vestimentaire masculine,
Herbert Marxen, Jugend, 1930


Né à 1900 à Flensburg dans le Schleswig-Holstein, contributeur occasionnel du Simplicissimus en 1929 et 1930, et très régulier du Jugend entre 1928 et 1932, Herbert Marxen ne renia pas ses convictions antinazies qui lui valurent en 1938 de voir la Gestapo dévaster son atelier, son travail confisqué, et d’être exclu de la chambre des beaux-arts du Reich. Il meurt brusquement en 1954 avant davoir obtenu réparation. 



Politique et théâtre : Forte cote de Napoléon, Herbert Marxen, Jugend, 1930



Septembre, mois des récoltes, mois des impôts : Razzia automnale des agents du fisc, Herbert Marxen, Jugend, 1930



100 acheteurs pour un tableau ancien, 100 tableaux récents cherchent après un acheteur, 
Herbert Marxen, Jugend, 1930



Haute trahison légale : « Et quand ont-ils lintention de faire rouler des têtes, M. Hitler ? »
Herbert Marxen, Jugend, 1930 



 Scholz en mauvaise posture, Herbert Marxen, Jugend, 1930
 Ernst Scholz, alors président du groupe DVP au Reichtag



 Entrée des plagiaires : Dans la revue « Avec des plumes d’emprunt », Herbert Marxen, Jugend, 1930



 Effet de perspective :  « Pourtant de mon point de vue notre Duce est le plus grand. » 
Herbert Marxen, Jugend, 1930



 Soulèvement en Indochine : le calme a été rétabli,  Herbert Marxen, Jugend, 1930



Lhomme en entier, Herbert Marxen, Jugend, 1930


1 commentaire:

  1. Je n'aime pas tout mais il y a quelques images fortes là dedans.

    RépondreSupprimer